Nick_Holme’s Paradise Lost
Accueil du siteLe Coin LittératureSullivan Lord
Brèves
David Gemmell
samedi 29 juillet

Mauvaise nouvelle pour les fans de fantasy, David Gemmell est mort hier, le 28 juillet, suite à son double pontage corronarien. Un grand conteur est mort ; nous nous souviendrons surtout de Légende, Druss et de toutes ses séries qui nous ont enchanté.

NicK

 
Sullivan Lord - Utopia
dimanche 17 avril 2005
par Nick_Holmes
popularité : 2%
Un livre d’anticipation réussi bien que certains défauts de jeunesse soient visibles, un récit captivant sur un thème classique de l’aliénation d’une société par une caste dominante. A lire

Synopsys :

451, un technicien , vit tranquillement dans une cité dortoir d’Utopia. Il attend simplement que son mérite soit reconnu et qu’on lui accorde sa Gradation, son entrée pour les beaux quartiers. Toutefois, un matin son réveil ne sonne pas, il part en retard à son travail. C’est le début d’une grande aventure. Il rencontre Eléa, une jeune rebelle, et va être entrainer dans une spirale de violence par amour pour elle.

Critique :

J’attendais depuis plusieurs mois ce nouveau roman de notre ténébreux ami Sullivan Lord. Plusieurs fois repoussée, sa sortie enfin annoncée m’avait redonné une grande envie de lecture. Une fois l’objet de mon désir en main, je me suis dit : tiens il est pas très épais ce bouquin ! Ce petit défaut ne permet pas au récit de pouvoir correctement se développer. En effet, exit le style lyrique et romantique qui m’avait tant charmé dans la trilogie vampirique, place à un style plus dépouillé et adapté au style du livre. Nous avons ici un roman d’anticipation classique : un univers utopique, un héros qui prend conscience de la réalité qui l’entoure et des limites que le pouvoir lui impose. Bien évidement il va se rebeller contre cette dictature. Ce qui m’a le plus frappé dans le récit, ce sont les (grosses) ficelles pour faire rebondir l’histoire ( je me réveille car j’entend du bruit dehors... Oh un combat entre les rebelles et les forces de l’ordre juste en bas de chez moi ! ou encore la jolie rebelle entre dans un appartement ... celui du héros justement ! ). Une fois ces astuces scénaristiques digérées, on reste en face d’un roman de qualité, qui nous pose des questions actuelles (place des médias dans la société, abrutissement du peuple par le travail, justice sociale, ...) avec un humour non dissimulé. Enfin, l’ironie et le mordant de la fin du récit - si j’ose m’exprimer ainsi - relève le lot et me fait ressortir du récit le sourire aux lèvres. Un bon roman français bien loin des poncifs ennuyeux du genre.

NicK

 
Articles de cette rubrique
  1. Sullivan Lord - Elégie pour un Vampire
    26 septembre 2004

  2. Sullivan Lord, Biographie.
    27 septembre 2004

  3. Sullivan Lord - Les Saigneurs Cardinaux
    2 décembre 2004

  4. Sullivan Lord - Utopia
    17 avril 2005