Nick_Holme’s Paradise Lost
Accueil du siteLe Coin LittératureDivers
Brèves
David Gemmell
samedi 29 juillet

Mauvaise nouvelle pour les fans de fantasy, David Gemmell est mort hier, le 28 juillet, suite à son double pontage corronarien. Un grand conteur est mort ; nous nous souviendrons surtout de Légende, Druss et de toutes ses séries qui nous ont enchanté.

NicK

 
Stanilas Lem - Solaris
samedi 3 juin 2006
par Nick_Holmes
popularité : 32%
Solaris, roman classique de la S-F a été porté à l’écran il y a déjà quelque temps. J’ai attendu que retombe les passions autour du film pour me lancer dans la lecture, et j’avoue que l’équilibre entre action et réflexion m’a plu. Bien que la fin est un peu trop parachutée à mon gout, je recommande ce roman à tous les amateurs de S-F désireux de changer du space-op plein de fureur et de batailles spatiales.

Synopsys :

Solaris, planète longtemps oubliée par les explorations humaines, tourne autour de deux soleils, et ne semble pas abriter de vie. Un jour pourtant, un groupe de scientifiques y découvre une étonnante entité sous la forme d’un vaste océan protoplasmique. Mais après de nombreuses études, elle est déclarée non pensante et sans intérêt, l’ensemble des stimuli humains n’ayant jamais engendré de réponse.

Jusqu’au jour où le docteur Kelvin débarque sur la planète et rencontre la femme qu’il avait aimée et qui s’était depuis suicidée. Étonnement, effroi puis incompréhension vont alors se succéder et pousser Kelvin à chercher d’où vient ce si réaliste et désirable mirage. (présentation amazon.fr)

Critique :

Introduction rapide, intrigues et problèmes qui démarrent fort, on ne peux pas dire que ce livre n’entre pas dans le vif du sujet dès les 20 premières pages. Ensuite, c’est plus dur. Beaucoup de passages avec des théories et des digressions sur le thème de l’intelligence et du contact avec une autre race, espèce ou créature pensante (barre les mention inutiles). L’intrigue et le style se tiennent fort bien dans ce récit, malgrè quelques passages "philosophiques" un peu longs. L’alternance entre action, suspense et réflexions du narrateur est bien équilibré, donnant le temps de digérer toutes les données au fur et à mesure de l’avancée du roman. J’ai vraiment accroché et j’ai dévoré ce livre de S-F comme rarement je l’ai fait bien que la fin en queue de poisson m’ai un peu déçu. Un bon classique de la S-F à lire néanmoins.

Note : 3.5 / 5

@+, NicK.