Nick_Holme’s Paradise Lost
Accueil du siteLe Coin LittératureRobin Hobb
Brèves
David Gemmell
samedi 29 juillet

Mauvaise nouvelle pour les fans de fantasy, David Gemmell est mort hier, le 28 juillet, suite à son double pontage corronarien. Un grand conteur est mort ; nous nous souviendrons surtout de Légende, Druss et de toutes ses séries qui nous ont enchanté.

NicK

 
Megan Lindholm Alias Robin Hobb - Alien Earth
samedi 9 septembre 2006
par Nick_Holmes
popularité : 1%
Le nouveau roman de Robin Hobb - pardon, Megan Lindholm je voulais dire - vient de sortir aux éditions télémaque. Après le très bon livre "Le Dieu dans l’Ombre" dans la même collection, j’attendais de voir si le coup d’essai était transformé. Et bien c’est un coup au but de toute beauté, comme dirait Thierry Roland !!!

Synopsys :

Dévastée et empoisonnée, la Terre a été abandonnée. Une race de parasites insectoïdes aux motivations énigmatiques, les Arthroplanes, a évacué l’humanité vers les planètes jumelles de Castor et Pollux. Des millénaires ont passé. Au terme d’une longue mutation forcée, la race humaine a été façonnée pour s’insérer sans dommage dans son nouvel environnement. Atrophiés et méconnaissables, les humains perdront bientôt le souvenir d’eux-même. Une expédition secrète est lancée, à bord d’un gigantesque vaisseau animal, vers la planète des origines. Retour vers le mystère impénétrable d’une terre devenue étrangère, ancien éden ou nouvel enfer... Alien earth. (présentation de l’éditeur)

Critique :

Seul roman de science-fiction de l’auteur, je suis content du résultat après avoir lu le décevant La nuit du prédateur. Robin Hobb apporte comme d’habitude sa touche personnelle aux personnages et à l’histoire, construisant un background bien ficelé, des personnages abimés par la vie (serait-elle un peu sadique avec ses héros ???). Toutefois, le récit reste classique, sans beaucoup d’action et avec le thème maint fois abordé de la recherche du paradis perdu, ici en l’occurence la planète Terre (comme dans la série BattleStar Galactica !!!). Mais, comme d’habitude, l’auteur arrive à nous emporter dans le récit : on tremble et on a pitié pour les personnages humains, on haït le parasite extra-terrestre et on a la tête dans les étoiles. Bref, malgrè quelques ficelles scénaristiques éculées, on arrive à la fin du récit sans pouvoir s’arrêter. Dommage que Robin Hobb n’ait pas continué cette série au lieu de passer définitivement à de la fantasy. Moi, j’espère un retour à la S-F de ce grand auteur actuel.

Note : 4 / 5

@+,

NicK.

 
Messages de forum :
Megan Lindholm Alias Robin Hobb - Alien Earth
mardi 14 novembre 2006
par  David

Je rejoins ton enthousiasme ! J’ai trouvé que c’était une belle aventure humaine et je me suis également beaucoup attaché à Evangéline, lorsqu’elle échappe peu à peu à l’emprise de Tug !

Je vois aussi que tu sites la série "Battlestar Galactica", dont je suis un fan inconditionnel !!! :-)



http://www.imaginari.fr
Fil de discussion