Nick_Holme’s Paradise Lost
Accueil du siteLe Coin LittératureRobin Hobb
Brèves
David Gemmell
samedi 29 juillet

Mauvaise nouvelle pour les fans de fantasy, David Gemmell est mort hier, le 28 juillet, suite à son double pontage corronarien. Un grand conteur est mort ; nous nous souviendrons surtout de Légende, Druss et de toutes ses séries qui nous ont enchanté.

NicK

 
Robin Hobb - La Déchirure (le Soldat Chamane 1)
vendredi 20 octobre 2006
par Nick_Holmes
popularité : 1%

Synopsys :

Jamère est un jeune homme qui vit dans une culture gouvernée par un code social rigide. Mais, à l’âge de quinze ans, il est confié par son père à un étrange guerrier nomade qui, à l’aide de drogues et d’une expérience de transe chamanique, le propulse dans un autre monde. Il y rencontre une mystérieuse magicienne, sorte de femme arbre, qui s’empare de son esprit et le dresse contre la civilisation dont il est issu.

Dès lors, Jamère devient un être déchiré, sensible à la destruction des arbres et de la nature que son peuple pratique sans remords. Envoyé par son père dans une école rigide pour y suivre une formation militaire, il va devoir choisir entre l’humanité à laquelle il appartient et la nature primitive qui réclame ses droits et qui hante régulièrement ses rêves.

(présentation de l’éditeur)

Critique :

Le principal problème que j’ai eu avec ce roman est la lassitude. Le style est bon, excellent même et les personnages sont sympathiques. L’histoire se laisse suivre également, MAIS j’ai eu le même souci que quand j’ai commencé l’assassin royal : la mise en place est lente, les personnages sont stéréotypés et l’intrigue convenue. Au niveau originalité, j’ai eu du mal à voir en quoi ce nouveau monde (ou background pour nos amis anglophiles) diffère vraiment de celui de l’assassin royal. Qu’on ne se trompe pas, je suis vraiment fan de Robin Hobb quand elle écrit à son meilleur niveau. Toutefois, le découpage français ne lui rend pas justice car on est coupé au beau milieu d’une partie de l’histoire de Jamère et on se rend compte qu’il manque une partie au récit. Au niveau du texte, j’ai remarqué également quelques petites coquilles - pas au niveau de la traduction qui est excellente - mais plutôt par manque de relecture. En conclusion, par manque de soin dans la correction du texte français, par manque de respect de l’oeuvre originale et des lecteurs (découpage sauvage), les éditions Pygmallion prouvent une fois de plus que, pour eux, seul l’intérêt commercial prime sur tout. Au lieu de faire un lancement purement commercial en grande pompe, ils auraient mieux fait de retourner à leur ouvrage et de prendre exemple sur les éditions Télémaque qui ont fait un travail remarquable sur des romans du même auteur.

Note : 3.5 / 5

@+, NicK.

 
Post Scriptum :
Le site officiel
Messages de forum :
Robin Hobb - La Déchirure (le Soldat Chamane 1)
mardi 14 novembre 2006
par  David
Je suis moi même en train de lire la déchirure (j’en ai lu les trois-quarts ), et je partage totalement ton point de vue. C’est long et limite lassant. Mais comme j’avais ressenti la même chose avec le premier tome de l’assassin royal, je reste patient... Je trouve très interressante l’ambiguïté du texte au sujet de la colonisation (apporter une prétendue civisilisation à des prétendus sauvages...)

Imaginari
Fil de discussion