Nick_Holme’s Paradise Lost
Accueil du siteLe Coin LittératureJames Ellroy
Brèves
David Gemmell
samedi 29 juillet

Mauvaise nouvelle pour les fans de fantasy, David Gemmell est mort hier, le 28 juillet, suite à son double pontage corronarien. Un grand conteur est mort ; nous nous souviendrons surtout de Légende, Druss et de toutes ses séries qui nous ont enchanté.

NicK

 
James Ellroy
Les romans noirs de James Ellroy chroniqués par mes soins. :)
 
Articles publiés dans cette rubrique
jeudi 23 novembre 2006
par Nick_Holmes
James Ellroy - American Tabloid
Premier volet de la trilogie Underworld USA, American Tabloid est un pavé par son poids de 800 pages et dans la mare car il offre une vision crue et romancée de l’histoire américaine de 1958 à 1963, en particulier des hautes sphères du pouvoir et de la mafia. Ce récit captivant nous entraine dans les dessous de l’histoire avec l’ascension des Kennedy jusqu’à l’assassinat de J. F. K. le 22 novembre 63.
Synopsys :
Ancien flic, Pete Bondurant est un tueur. Il alimente le journal à potins du producteur Howard Hughes et dirige avec sa maîtresse Gail une officine de flagrants délits (...)

lire la suite de l'article
jeudi 20 juillet 2006
par Nick_Holmes
James Ellroy - Destination Morgue
C’est noir, c’est trash, c’est Ellroy.
Recueil surprenant d’articles, d’une autobiographie partielle et avec une nouvelle inédite, j’ai été très satisfait de constater qu’Ellroy n’a rien perdu ni sa plume, ni son mordant.
Synopsys :
« Le regard que j’ai toujours porté sur L.A. est celui d’un autochtone. Je n’ai jamais vu cette ville comme une terre étrangère dépeinte par des écrivains venus d’ailleurs. C’est là que j’ai grandi. Les données que je récoltais, je les passais au crible, je les transfigurais comme un gamin peut le faire. Il y en avait pour tous les goûts. Les lignes conductrices qui reliaient entre elles les (...)

lire la suite de l'article
mardi 15 novembre 2005
par Nick_Holmes
James Ellroy - Un Tueur sur la route
Ce road-movie d’Ellroy met en scène un serial-killer. Le récit est placé de son point de vue, ce qui nous donne un angle plus original que tous les romans policiers classiques qui n’abordent que le côté des enquêteurs. Toutefois, son intérêt ne réside pas que dans cet aspect mais également dans l’exploration des mécanismes du personnage jusqu’à son arrestation finale.
Synopsys :
" Il existe une dynamique dans la mise en oeuvre de l’horreur : servez-la garnie d’hyperboles fleuries, et la distance s’installe même si la terreur est présente, puis branchez tous les feux du cliché littéral (...)

lire la suite de l'article