Nick_Holme’s Paradise Lost
Accueil du siteLe Coin LittératureAnne McCaffrey
Brèves
David Gemmell
samedi 29 juillet

Mauvaise nouvelle pour les fans de fantasy, David Gemmell est mort hier, le 28 juillet, suite à son double pontage corronarien. Un grand conteur est mort ; nous nous souviendrons surtout de Légende, Druss et de toutes ses séries qui nous ont enchanté.

NicK

 
Anne McCaffrey & Margaret Ball - Le Vaisseau Cyborg
Le Cycle des Partenaires tome 2
jeudi 5 mai 2005
par Nick_Holmes
popularité : 27%
Ce livre renoue avec le space opera qui m’a fait tant aimé cet auteur. L’histoire indépendante du tome 1 et se lit très facilement tellement le récit est prenant. Encore un succès d’Anne Mac Caffrey !

Synopsys :

Dans un futur lointain où nombre d’enfants naissent dans des corps non viables, la science permet désormais de récupérer leurs cerveaux pour les intégrer à toutes sortes de machines. Nancia, mi-femme mi-vaisseau, est l’un de ces nouveaux cyborgs à la technologie de pointe. Innocente et naïve, elle a pour première affectation le Service Courrier intergalactique où elle fait la connaissance de son cynique équipier Forister. Elle devra apprendre à gérer ses relations "humaines" avec ses partenaires, mais aussi à comprendre ses propres passagers. Un apprentissage difficile qui la conduira sur de nombreuses planètes colonisées par l’homme. (quatrième de couverture)

Critique :

Mais que vois-je sur l’étal de ma crèmerie habituelle lors de mon passage mensuel... Un nouveau tome du cycle des partenaires. C’est une très bonne surprise, tempérée par le fait qu’Anne Mc Caffrey l’a écrit en collaboration avec Margareth Ball. Je suis alors plutôt circonspect car je me souviens de Sassinak, un echec bien mérité à mon avis, au vu de la pauvre substance de ce livre écrit par ces deux commères(*). Je craque quand même, grand sentimental que je suis devant la belle couverture argentée Pocket et avec la nostalgie du premier tome qui m’a tant fait vibré. :) Va t’il répondre à mes attentes ? Et bien oui. S’il y a bien un domaine où Anne Mc Caffrey s’y entend, c’est de camper un univers space-opera très exotique avec des personnages bien à elle avec du caractère, de la fantaisie, une morale et une éthique. Même si les schémas sont toujours semblables (niveau personnages et histoire), je reste encore une fois sous le charme. La façon très humaniste de traiter les problèmes des personnages et leur relation rste la marque de fabrique de cette grande dame de la SF & Fantasy. La manière de mélanger d’ailleurs ces genres (SF & Fantasy) tient un peu du miracle car tout est très homogène et on ne ressent pas d’incohérence entre ces deux styles. Je m’étend sur le sujet mais pour faire court, je suis encore sous le charme de ce vaisseau-cyborg. Je conseille donc ce nouveau tome à tous les amateurs de S-F au feminin. Le seul reproche à faire est à l’éditeur qui aurait pu sortir cette histoire depuis quelques temps déjà.

@+,

NicK

 
Post Scriptum :
(*) : commère est le féminin de compère, à ne pas prendre au sens péjoratif de notre époque